Publié le Laisser un commentaire

Comment faire une lessive maison et écolo

On le sait tous : les produits industriels sont parfois les plus chers et en prime, les moins bons pour notre santé. Alors pourquoi ne pas s’essayer à la lessive maison ? Écologique, peu coûteuse et facile à faire, cette recette de grand-mère est un véritable classique à faire et à refaire sans modération !

Ingrédients :

– 100g de savon de Marseille râpé (avec une râpe à fromage ça passe très bien)

– 2 litres d’eau chaude (prévoyez le seau !)

– 1 litre d’eau froide

– 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude 

– 20 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie (ou toute autre H.E pouvant servir de “parfum”)

Recette :

1. Disposez les copeaux de savon de Marseille au fond d’un seau dans lequel vous ajouterez 2 litres d’eau chaude. Mélangez avec une cuillère en bois.

2. Ajoutez ensuite le bicarbonate de soude. Mélangez de nouveau et laissez reposer 24h pour obtenir une préparation “gélifiée”.

3. Ajouter 1 litre d’eau froid et mélangez jusqu’à obtenir une préparation homogène.

4. Ajoutez l’huile essentielle de votre choix (étape facultative). Puis versez votre préparation dans un ancien bidon de lessive préalablement nettoyé.

Et voilà ! 

Les conseils de grand-mère :

– Bien agiter le bidon avant chaque utilisation

– Doser comme une lessive non-concentrée

– Conserver à l’abri de la chaleur ou du froid

xoxo

Publié le Laisser un commentaire

5 astuces pour mettre en valeur les petites

Aujourd’hui, Vintage Ohlala vous donne 5 astuces spéciales « hautes-comme-3-pommes », que vous soyez ronde ou non !

Motifs réduits à l’honneur : les petites doivent éviter les motifs larges et imposants, de même que les vêtements lourdement bariolés, au risque de se voir disparaître dedans.

Décolleté power : en forme de V et en rond, ils vont feront gagner quelques mesures grâce à leur effet allongeant.

Des mini-jupes en veux-tu en voilà : les jupes au-dessus des genoux iront toujours mieux aux petites. Même si vous êtes un peu ronde !

Des manches ¾ pour un atout séduction : laissez respirer vos poignets et vos avant-bras. Leur petitesse et délicatesse vous avantage.

Maîtrisez l’art du pinroll (ourlet) : sur un slim ou un jean droit, effectuez un ourlet juste au-dessus de votre cheville.

BONUS : essayez les talons, même les plus petits (kitten heels)…  Voir notre article pour un effet “jambes allongées”.

xxx

Publié le Laisser un commentaire

Comment entretenir son cuir avec une banane

Vous ne rêvez pas : la peau du fruit préféré des sportifs possède des vertus tout à fait étonnantes, à savoir le nettoyage et l’entretien du cuir, excepté le daim.

Pour procéder, rien de plus simple : munissez-vous d’un chiffon ou d’un papier essuie-tout, et d’une peau de banane.

– Enlevez les filaments de l’intérieur de votre peau de banane.

– Cirez votre cuir avec l’intérieur de la peau de la banane en effectuant des petits mouvements circulaires.

– Insistez au niveau des tâches.

– Essuyez les résidus avec votre chiffon ou papier essuie-tout.

La banane ne colle pas et ne laisse pas de mauvaise odeurs, elle nourrit votre cuir.

Votre cuir est comme neuf ! Vous remarquerez que la majorité des tâches sont parties et qu’il brille de mille éclats. Vous pouvez utiliser cette technique sur tous les cuirs de votre maison : chaussures, canapé ou vêtements.

A bientôt pour de nouvelles astuces !

xxx

Publié le Laisser un commentaire

5 astuces pour le nettoyage de printemps de sa garde-robe

Le grand nettoyage de printemps fait souvent référence au renouveau. On se débarrasse du trop-plein cumulé durant les derniers mois (voir les dernières années), pour laisser place à la fraîcheur et repartir sur le bon pied. La garde-robe ne déroge pas à la règle, et cette étape cruciale n’est pas toujours évidente. Vintage Ohlala vous donne aujourd’hui 5 conseils pour procéder au mieux.

Est-ce que je le porte ?

Un vêtement que vous ne portez jamais est un vêtement qui n’a pas sa place dans votre garde-robe. Pour autant, il nous arrive de craquer sur un vêtement que l’on n’ose jamais sortir des décombres où que l’on ne sait pas comment porter. Si c’est votre cas, essayez alors de vous forcer à intégrer ce vêtement que vous affectionnez particulièrement dans votre garde-robe quotidienne. Si vous n’y arrivez toujours pas au bout d’un mois, revendez-le et tournez la page !

Est-ce qu’il me va ?

Il nous arrive à toutes d’acquérir quelques pièces un peu hâtivement, pour se rendre compte que le vêtement ne nous va pas et que l’on ne ressemble pas à grand-chose une fois cette robe hors de prix enfilée. Mais bien entendu, comme nous avons déboursé une petite fortune dans cette erreur que l’on a du mal à corriger et qui nous fait culpabiliser, on a du mal à s’en débarrasser.

Si ce schéma vous correspond, dites-vous qu’il sera toujours plus rentable pour vous de revendre une belle pièce que de la laisser croupir dans votre armoire, ou pire, la porter pour éviter de culpabiliser alors que vous ne vous sentez vraiment pas à l’aise dedans. Allez, ne vous en faites pas, la prochaine fois vous ne referez pas la même erreur !

Est-ce que je l’aime encore ?

Question primordiale que voici, car il nous arrive en effet de porter des vêtements, avouons-le nous, que nous ne pouvons plus voir en peinture. Seulement voilà, les finances, le temps et le moral ne s’accordent pas toujours entre eux pour nous permettre de jeter ce vieux pull défraichi.

Si vous n’aimez plus un vêtement, faites-vous plaisir : débarrassez-vous-en ! Revendez-le, échangez-le, ou donnez-le !

Si vous ne vous en sentez pas le cœur, transformez-le ! (voir le point suivant)

Est-ce que je peux le réparer ?

Soyons honnête, vous prenez déjà peu de temps pour vous, et cette chemise attend sa réparation depuis quelques mois déjà… Si vous n’avez ni le temps ni le cœur pour réparer un vêtement, ne le gardez pas plus longtemps.

En revanche, si vous retrouvez quelques pièces que vous aimez encore mais qui ont besoin d’un petit rafraîchissement, n’hésitez pas à faire marcher votre créativité.

Est-ce que j’en ai besoin ?

Vêtements de cérémonies mis à part, si vous gardez une pile de vêtements de working girl alors que vous vous êtes reconvertie en fleuriste, ne cherchez pas plus loin.

De même, si vous possédez une flopée de chaussures et de sacs qui ne correspondent pas à votre style mais que vous gardez « au cas-ou », faites le tri ! Là encore, il vous sera plus utile de revendre ce dont vous n’avez pas (ou plus) besoin.

C’est parti pour le tri ! Nous n’avons jamais dit que cela serait facile, mais on vous fait confiance.

xxx

Publié le

Les 5 commandements du style (selon Vintage Ohlala)

La mode tu ne suivras pas :

Soyez la plus belle version de vous-même. Lorsque l’on suit les dictas, il n’y a plus de style, il n’y a que la mode.

Ta garde-robe tu soigneras :

Celle-ci devrait être idéalement composée de basiques, de belles pièces et de vintage.

Ton corps tu assumeras :

C’est quand on n’accepte pas son corps que l’on fait les plus grosses boulettes : aimez-vous, avec ou sans formes. Le vêtement doit vous embellir, pas vous cacher.

Un nombre limité de vêtements tu auras :

Il n’y a rien de pire que de tomber dans l’excès et voir sa garde-robe se transformer en magasin. On perd le goût du style, on achète des vêtements à répétition, et on finit par se lasser rapidement des nouvelles trouvailles.

Vivienne Westwood tu écouteras :

« Buy less, Choose well, Make it last ». Traduction : achète moins, choisi mieux et fais durer. Choisir le vêtement correctement est impératif. On a toutes regretté un achat un peu onéreux et pas vraiment nécessaire. Marchez au coup de cœur ou à la nécessité !

xxx

Publié le

5 Astuces pour un effet « jambes allongées »

Nous nous sommes toutes imaginées un jour sur un tapis rouge, à porter une robe de grand couturier qui nous ferait des jambes de déesses. Aujourd’hui, Vintage Ohlala vous donnes 5 astuces pour que vous révéliez ces gambettes au grand jour.

Astuce n°1 : Le talon, bien sûr !

Porter un talon allongera toujours vos jambes. Plus le talon sera haut, plus vos jambes paraitront longues et votre posture plus élancée. Si vous ne supportez pas les talons hauts, optez pour des kitten heels.

Astuce n°2 : L’association des couleurs

Même si votre paire d’escarpins rouge flamboyant vous font de l’œil, tournez-vous vers une paire couleur nude si vous cherchez à allonger vos jambes. Le fait de porter une couleur qui se rapproche de votre carnation donnera l’illusion que vos talons se fondent dans vos jambes. Vous pouvez également associer votre paire de chaussures à votre pantalon, ainsi, si vous portez un jean noir, optez pour des boots à talon noires.

Astuce n°3 : Une taille de guêpe

Pour allonger vos jambes, rien de mieux qu’une jupe ou un pantalon taille haute. Votre taille sera affinée, et vos hanches s’aligneront avec vos jambes. Attention, si vous optez pour une taille haute, les talons, même petits, sont obligatoires pour éviter l’effet empâté ou culotte de cheval.

Astuce n°4 : On évite les brides

Aussi jolies soient-elles, lorsqu’on souhaite avoir de grandes jambes, on évite les talons à brides. Ils ont tendance à couper la jambe au niveau de la cheville et vous obtiendrez l’opposé de l’effet désiré.

Astuce n°5 : Un peu de lumière

Une petite touche d’huile bronzante scintillante vous fera systématiquement des jambes de déesses. Pas besoin d’en mettre des tonnes, un peu de produit suffira pour donner l’illusion que vos jambes sont plus grandes et plus fines.

A bientôt pour de nouvelles astuces !

xxx

Publié le

Les 3 détachants naturels les plus efficaces

Welcom

Nous nous sommes tous demandés un jour comment se débarrasser d’une tâche correctement, que ce soit une tâche de café, de vin ou encore un blanc qui aurait perdu son éclat. Vintage Ohlala vous révèle aujourd’hui le nom de trois produits naturels, reconnus comme faisant partie des meilleurs détachants (et ce au même titre qu’un produit chimique).

Le Savon au Fiel de Bœuf

Ne vous laissez pas rebuter par sa composition (car pour ceux qui l’ignorent encore, le fiel de bœuf n’est autre que la bile de la bête). Le savon au fiel de bœuf est un produit écologique qui, en plus de respecter l’environnement, vous permettra de vous débarrasser de bon nombre de tâches.

Il vous suffit d’humidifier le savon pour ensuite frotter directement sur la tâche, laisser agir 10 minutes puis laver en machine ou rincer. Dans certains cas le savon au fiel de bœuf s’est révélé bien plus efficace qu’un détachant chimique. 

(prix : environ 2,50 les 100g)

Le Percarbonate de Sodium

Réputé comme étant un blanchissant efficace, le percarbonate de sodium réunit toutes les qualités des cristaux de soude (dégraissant, adoucissant…) avec en plus un pouvoir détachant, blanchissant et désinfectant, et ce grâce à l’eau oxygénée qu’il libère au contact de l’eau.

Pour raviver un blanc, ajouter 2 cuillères à café du produit dans votre machine. Pour les tâches tenaces, composez une pâte en mélangeant du produit avec un peu d’eau tiède et laissez poser quelques minutes.

A ne pas confondre avec son voisin, le perborate de sodium, lié à des risques reprotoxiques.

(prix : environ 3.50€ les 500g)

Le Vinaigre Blanc

En plus d’être assainissant, désodorisant et un adoucissant pour votre linge, le vinaigre blanc (ou vinaigre d’alcool) vous permettra de rattraper certaines tâches de transpirations, de vin ou de boue.

Pour l’utiliser rien de plus simple : faites tremper votre linge tâché dans une bassine d’eau froide mélangée à du vinaigre toute une nuit. Résultats garantis !

Attention à ne pas mélanger vinaigre blanc et eau de javel car les vapeurs qui se dégagent de cette combinaison sont toxiques.

(prix : environ 1€ le litre)

En plus d’être écologiques, ces trois produits ont un usage multiple : le vinaigre d’alcool combat par exemple efficacement le calcaire et le percarbonate de sodium peut être utilisé pour nettoyer les sols, les tapis ou encore détacher la vaisselle.

A ce prix-là, pourquoi s’en passer ?

Important : pour une efficacité optimale, essayez de vous y prendre assez tôt pour vous débarrasser des tâches. Sur le linge délicat et les couleurs sensibles, pensez à faire un test sur une petite partie du vêtement pour toujours vérifier la réaction du textile avec le produit. 

xxx

e to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!